Une première… capillaire. (Partie 1)

Rien de mieux pour un premier article qu’une première expérience !

Ce petit premier va peut être vous paraître « déjà vu » ou au contraire « innovant », peu importe j’ai envie de dire l’important c’est qu’il vous plaise ce petit !
Ne tournons pas autour du pot plus longtemps, dans cet article je vais vous parler d’une expérience capillaire comme vous l’aurez sans doute deviné au titre : ma première coloration.
Étant une adepte des produits soins naturels, j’ai décidé de sauter le pas avec une coloration plus que naturelle, le henné. Bon, comme vous vous en doutez sûrement, je suis une très très grande novice en la matière. Et oui, je ne me suis jamais teint ni fait quoi que ce soit à mes cheveux depuis mon plus jeune âge.

Cette si pauvre soyons clair, inexistante expérience capillaire est d’ailleurs peut être dû au fait que j’ai toujours su ce que je voulais faire plus tard et que dans ce milieu là, toute extravagance est bannie tel le moustique dans une douce soirée d’été (même si cette petite ordure arrive toujours à s’incruster à la fête).
Mais revenons à nos moutons. Ou plutôt ici, mes cheveux.

Pour cela, je vais vous présenter mes choix (car il existe différents types de henné).

Présentation:

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe différents hennés en circulation, certains contiennent des sels métalliques ou des produits chimiques ajoutés qui sont assez peu recommandable pour les cheveux alors je vous déconseille d’acheter un pot de henné qui contient ces mentions dans leur composition.
Si vous ne vous y connaissez pas trop, mieux vaut se tourner vers des valeurs sûres tel que :

Henné Shiraz
Henné biologique de Perse (Nomade Palize)

Je n’ai cité que ces deux exemples, mais bien sûr il en existe beaucoup d’autres. Ceux-ci sont très bien pour les débutant(e)s car le dosage a déjà été fait selon la couleur ou les reflets que vous voulez obtenir. Si vous êtes déjà une habituée aux colorations chimiques ou naturelles et que vous savez doser vos mélanges, je vous recommande le site aroma-zone.com qui contient divers poudres de henné.
Pour ma part, n’ayant jamais fait la moindre coloration j’ai choisi un pot de chez Shiraz couleur auburn (photo ci-dessous).

Henné

Où les trouve-t-on ?

Les hennés « mélange déjà fait » se trouvent dans certaines épiceries orientales ou dans n’importe quelle boutique bio normalement, si vous en avez une près de chez vous c’est encore mieux. Toutefois, les marques peuvent changer selon le magasin, ne paniquez pas si vous ne trouvez pas une des marques que j’ai cité demandez plutôt conseil à un vendeur (ils ont sûrement du henné de bonne qualité mais d’une autre marque).
Pour celles qui n’ont pas la chance d’avoir un magasin bio près de chez elle, il reste bien sûr internet ! Voici donc quelques sites où vous pourrez en trouver:

Aroma-zone (cité plus haut)
mondebio.com (henné biologique de Perse)
centifolia (henné coloration naturelle)

Il existe plusieurs teintes de henné, pour ma part j’ai choisi auburn en fonction de ma couleur naturelle de cheveux. Mais je vous parlerais de tout ça dans la seconde partie d’ici peu avec bien sûr, la réalisation et le résultat final en image !

En attendant, j’espère que vous aurez apprécié cet article.

Je vous fais plein de gros bisous, ciao les beautés !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “Une première… capillaire. (Partie 1)

  1. Emilie “Tendrement-Moi” Millervia dit :

    Super pour un premier article 🙂
    Personnellement, je n’ai jamais fait de grande folie avec mes cheveux. L’année dernière, j’ai tenté un tie-and-dye mais en colorant en blond mes cheveux du dessous pour ne pas avoir de démarcation 🙂
    Hâte de voir le résultat !

    Des bisous ♥

    • Wicked in beauty dit :

      Merci ma belle ♥
      Un tie & dye, c’est très beau aussi. Ça devait t’aller tellement bien !
      Je vérifie que j’ai tout le matériel nécessaire, et je vous posterai le résultat aussitôt ! 🙂

      Bisous ♥

  2. Barbara dit :

    Depuis quelques années, je veux me teinter les cheveux en roux. J’ai tenté la colo il y a 2 ans mais n’allant pas chez le coiffeur tous les mois, ça a fini par ne ressembler à rien… J’ai ensuite vu quelques articles sur l’henné et je me suis dit pourquoi pas ? C’est naturel, les teintes sont belles. Sauf que ma mère ne veut pas que je me colore les cheveux toute seule et je trouve que les teintes ne sont pas assez voyantes.
    Bref, tout ça pour dire que j’ai voulu essayé l’henné et que j’attends ton article pour avoir ton avis sur la question.
    Bises 🙂

    • Wicked in beauty dit :

      Les colorations chimiques ont tendance à délaver très rapidement, le roux est d’ailleurs la couleur qui tient le moins bien !
      Si tu cherches une couleur qui tient assez longtemps je te recommande vivement le henné (les racines sont à refaire tous les mois selon ta vitesse de repousse, sinon pour ré-intensifier la couleur, normalement tu peux refaire un henné tous les 3 mois environ. Tout dépend de ta nature de cheveux).
      Concernant les teintes pas assez voyante, en fait ça dépend de ta couleur naturelle et de la teinte que tu choisis ! 🙂
      Par exemple, admettons que tu es châtain foncé et que tu veux faire un roux flamboyant (style Mylène Farmer), tu peux prendre le henné Shiraz Rouge vif. Parfois une heure suffit pour faire une couleur éclatante, d’autres fois non (tout dépend encore de ta nature de cheveux et de ta couleur initiale). Plus tes cheveux sont foncés, plus je te conseillerais de laisser poser le henné longtemps (certaines le laisse toute la nuit) car ainsi le pigment aura le temps de bien « se déposer ».
      Il existe quelques petites astuces également si tu veux intensifier ta couleur : le citron fait ressortir le pigment rouge par exemple.
      J’espère t’avoir aidé en attendant la sortie de mon prochain article en tout cas.

      Bisous ! 🙂

      • Barbara dit :

        J’ai les cheveux bruns foncés et j’aimerais du roux comme Karen Gillan. Je vais en reparler à ma mère. Ca a l’air intéressant car ça tient plus longtemps et c’est sûrement moins cher. Merci pour tes conseils 🙂

      • Wicked in beauty dit :

        C’est normal je t’en pris !
        Les roux assez voyant comme celui de Karen Gillan sont assez dur à obtenir sur une base foncée, car le henné n’éclaircit pas les cheveux. Je pense qu’il faudrait d’abord que tu éclaircisses ta base naturelle (passer à un châtain par exemple) de façon naturelle ou chimique (dans ce cas il faudra attendre plusieurs mois avant de te faire un henné, sinon tes cheveux vont virer au vert…) puis faire un henné rouge ou acajou. Ça devrait le faire 🙂

  3. Barion dit :

    Vas-tu réussir à me convertir pour de bon au henné? Plus je lis l’article et plus je me tâte… ça doit être tellement plus efficace que les colorations chimiques, et puis ça fait longtemps que je me suis pas occupée de mes cheveux… Il va falloir remédier à ça !

    • Wicked in beauty dit :

      Ahah j’espère qu’après le résultat (s’il est réussi hein..) tu sauteras le pas ! Le henné te nourrit les cheveux en plus, donc ils vont être beaucoup plus beaux et brillants. Et il tient longtemps !
      Commence peut être par un henné neutre si tu as un peu peur, ça te laissera le temps de t’habituer et tes cheveux seront déjà en meilleur santé. 🙂

  4. Mary dit :

    Moi qui va refaire ma couleur tous les mois… Je commence à sentir que mes cheveux s’abîment fortement. Peut-être que le henné est la solution, il faut franchir le pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s