Une première… capillaire. (Partie 2)

Après vous avoir fait part de mes envies de rousseur dans mon premier article sur ce blog, c’est partie pour la Partie 2 !

Dans cet article, je vais vous présenter comment j’ai procédé dans cette laborieuse expérience qu’est le henné !

Matériel nécessaire :

La préparation est extrêmement importante. Assurez vous d’avoir tous les instruments/ produits à portée de main lorsque vous ferez votre henné, afin d’éviter toute mauvaise surprise !

Pour ma part, je me suis armée de divers objets en tout genre, de gauche à droite :
– Un bidon d’eau déminéralisée
– Une pince à linge (pour attacher la serviette autour du cou, on évite tout caca disgracieux sur son cou comme ça)
– Un rouleau de cellophane
– Une serviette vieille et moche, enfin que vous n’utilisez plus et à laquelle vous ne tenez pas
– Un pot henné Shiraz, couleur auburn
– Un corps gras (pour ma part, j’ai pris mon huile vierge de coco de chez Khadi)
– Une cuillère en bois (pour mélanger votre tambouille)
– Un pinceau de coiffure (pour faire plus facilement les racines)
– Un grand saladier (et non pas un chaudron malheureusement, prenez le en verre de préférence, c’est plus facile à laver)
– Une paire de gant jetable
– Un peigne (si vous avez les cheveux bouclés comme moi, c’est mieux !)
– Un vieux tshirt (le mien était un vieux machin de mon ancien lycée, moche en plus alors pas d’état d’âme !)

Photo

Après vous avoir muni de tout cet attirail, prenez votre courage à deux mains et c’est parti !

Préparation :

– Prenez votre eau déminéralisée que vous allez verser dans une petite casserole (pas besoin d’en mettre trois tonnes, 1/3 suffit largement).

– Faites chauffer votre eau à feu moyen, sans la faire bouillir, retirez là du feu lorsque de petites bulles se forment au fond de votre casserole et remontent à la surface.

– Placer ensuite votre poudre de henné dans le grand saladier (comme j’ai les cheveux longs – milieu du dos – j’ai mis le pot en entier), puis versez petit à petit votre eau chaude tout en remuant avec la cuillère en bois.

– Vous pouvez mettre toute l’eau ou que la moitié, tout dépend de la consistance de votre pâte. Celle-ci doit être ni trop liquide ni trop pâteuse.

En gros, elle doit ressembler à peu près à ça (et encore, quand je l’ai appliqué elle n’était pas assez souple, j’ai rajouté de l’eau petit à petit pour qu’elle soit un peu plus lisse) :

P1000831

Personnellement, je n’ai rien ajouté au mélange (huile, citron, etc), je voulais d’abord tester sans ajout et voir le résultat, quitte à en refaire un par la suite.

Application :

L’application est sans doute l’étape la plus difficile à réaliser. Enfin, tout dépend de la longueur de votre tignasse ! La mienne m’arrive jusqu’à la moitié du dos, vous imaginez facilement mon calvaire.
J’ai donc demandé de l’aide à ma mère, surtout pour faire l’arrière de la tête. N’hésitez pas à demander de l’aide à une amie ou un parent car l’arrière de la tête peut être vraiment compliqué, surtout pour faire les racines.

– Pour cela, enfilez votre vieux tshirt et passez vous la serviette autour du cou (vous noterez le côté très sexy de la chose…).

– Après avoir bien peigné vos cheveux, prenez votre corps gras (huile, margarine, beurre etc.) et badigeonnez-vous généreusement le front, les tempes, les oreilles, le cou. Bref, tous les endroits où il y a de la peau qui pourrait entrer en contact avec le henné (ne vous tartinez pas le visage, là n’est pas le but mes petites apprentis sorcières, mais de faire le contour des racines de vos cheveux. Vous m’avez comprise).

– Munissez vous de vos gants et de votre pinceau et commencez à appliquer le henné section par section.

– C’est là que la galère arrive ! Personnellement, avec ma mère nous avons mis une bonne heure pour tout appliquer partout sur le crane. Donc évitez de le faire tard le soir ou en fin de journée, excepté si vous voulez le laisser poser toute la nuit.

Une fois que vous aurez fait toute votre tête, relevez vos cheveux en un chignon assez haut et enroulez votre tête de cellophane (en laissant dehors les oreilles, et le visage bien sûr. N’allez pas vous étouffer.)

Henné
Admirez ma formidable choucroute que j’ai dû garder 3h.
(Oui je sais, on a l’air d’un alien raté ou d’avoir une prothèse crânienne discount).

Temps de pose :

Bref, là commence la seconde partie du combat : le temps de pose !
Celui-ci varie selon les reflets ou la couleur (plus franche) que vous voulez avoir. Pour ma part, j’avais fait quelques tests auparavant et je trouvais qu’une heure ne donnait pas assez de couleur à mes cheveux.
Pour avoir une belle couleur, je vous conseille de laisser poser au moins 3h. Si vous ne voulez avoir que des reflets, laissez poser cette fois-ci plutôt 1h.

Évidemment, 3h c’est long ! Alors armez vous de patience, prenez une tablette de chocolat et dévorez là devant un Seigneur des anneaux (vu la longueur des films, il devrait durer pendant tout votre temps de pose).
Ne bougez pas trop non plus car la pâte une fois sur vos cheveux est extrêmement lourde ! (Pour dire, j’en avais mal au cou au bout d’une heure…).

Après votre temps de pose fini (qui peut varier selon la couleur que vous voulez obtenir), arrive la partie assez délicate du rinçage.

Rinçage :

Cette partie est assez délicate dans le sens où elle est extrêmement salissante. Je m’explique.
Le henné que vous aurez gardé sur votre tête aura légèrement « séché », en fait il se sera solidifié. Donc pour le faire partir, vous devrez passer votre tête sous l’eau pendant plusieurs minutes (allez-y franchement, le but étant de faire partir un maximum de résidus).
Pour celles (et ceux) qui ont peur de salir leur salle de bain car celle-ci est aussi blanche que le sourire Colgate de Legolas, je vous conseille soit de vous mettre dehors (jardin, cour) et de vous rincer à l’aide d’une grande bassine et d’un jet d’eau (oui je sais ce n’est pas très glamour mais on fait avec les moyens du bord !), soit comme moi vous vous rincez dans votre cuisine (dont personnellement le mobilier et la tuyauterie craint beaucoup moins que celle de ma salle de bain).

Vous allez voir que votre eau va tout de suite avoir une couleur jaune immonde, mais c’est parfaitement normal.
Vous n’allez pas non plus réussir du premier coup à obtenir une eau clair lors de votre rinçage ce qui est parfaitement normal. Personnellement, même l’eau de mon premier shampooing était encore jaune.

Une fois que vous vous aurez débarrassé de tous les résidus de henné, faites un second rinçage avec de l’eau mélangée avec du vinaigre cette fois-ci, pour mieux fixer la couleur.
Une fois cette étape finie, faites sécher vos cheveux à l’air libre (de préférence).

Pour trouver sa couleur définitive, le henné aura besoin de 2jours sans qu’on y touche (pas de shampooing ni de soin), afin de laisser la couleur s’assombrir. Alors, si vous ressemblez à Poil de carotte les 1ers jours, c’est parfaitement normal !

Voila ce que ça donne sur mon petit crâne blond/châtain :

collage

1 – Couleur naturelle (châtain clair/ reflets blonds)
2 – Après rinçage, couleur orangée assez vive
3 – Day 1 après rinçage : la couleur fonce énormément, le dessous de mes cheveux devient rouge foncé
4 – Day 2 après rinçage + shampooing bio : couleur châtain/ roux auburn avec des reflets roux flamboyant au soleil

Mon avis :

Une application vraiment laborieuse, longue et compliquée et chiante mais le résultat est vraiment naturel et beau !
De plus, mes cheveux sont beaucoup plus souple et brillant qu’avant, le henné ayant agi également comme un soin. Mes cheveux ne sont pas secs du tout après l’application et le rinçage du henné (pourtant les miens sont très secs de base), toutefois faites attention si vous avez des cheveux très blonds : les miens au niveau des tempes sont devenus oranges !
J’attends avec les shampooings et l’oxydation que la couleur s’atténue.

Voila mes beautés, j’ai enfin ma crinière rousse de sorcière digne de la méchante sorcière de l’Ouest.

A bientôt à Oz, je vous fais plein de bisous maléfiques !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

11 réflexions sur “Une première… capillaire. (Partie 2)

  1. Barion dit :

    Le résultat est vraiment top ! (Alors, on ose pas montrer sa tête en entier? x) ) Et pour la pâte, une fois préparée tu l’as laissée reposer ou pas? Parce que du coup si on met de l’eau chaude et qu’on laisse reposer… L’eau sera plus chaude après… ça m’intrigue xD
    Et encore une question (moi chiante? non, jamais….), l’application tu l’as faite sur cheveux propres ou sales et secs ou humides? Apparemment on peut faire un peu comme on veut ça n’importe pas énormément mais je me demande si sur cheveux gras c’est vraiment le bon plan ou pas…

    • Wicked in beauty dit :

      Oh merci beaucoup 🙂 (non, surtout que j’étais pas maquillée ni rien c’était affreux ^^)
      – Certains la font reposer mais personnellement je l’ai utilisé tel quel parce que comme tu dis l’eau chaude n’est plus chaude après 1h de repos !
      Et il est impératif de le faire avec de l’eau chaude car c’est grâce à elle que les pigments agissent.
      – Pour l’application, il est préférable de le faire sur cheveux « mi propre mi sale ». Intrigant n’est-ce pas ? 😉
      En fait, il s’agit tout simplement de ne pas faire le henné sur cheveux qui viennent d’être lavé ou sur cheveux qui au contraire ont besoin d’être lavés (par exemple: le jour où on aurait du se laver les cheveux).
      Personnellement, j’ai fais mon henné le lendemain d’un lavage car mes cheveux sont gras au bout de 3jours (jour de lavage inclue). Donc, si tu as les cheveux qui graissent vite, fais ton henné le lendemain de ton shampooing ce serait préférable je pense.
      Il faut anticiper d’avantage si tu as les cheveux gras car il faut laisser reposer la couleur pendant 2joursq avant de se laver les cheveux 🙂
      – Après cheveux secs ou humides ? Je l’ai fais sur cheveux secs pour que la pâte pénètre mieux car j’avais lu qu’avec les cheveux humides la pâte glisse et ne pénètre pas correctement. Mais après je me trompe peut être !

      J’espère avoir répondu à tes interrogations hihi Je serais ravie de t’avoir converti au henné ! ^^

  2. myriam dit :

    Merci, c’est grâce à ton article que j’ai osé et j’adore mes cheveux maintenant!
    Je trouve que la couleur obtenue sur moi (sur un châtain clair avec une coloration chimique en décembre) est belle sans tomber dans le orange. Par contre, mes cheveux étant devenu sec, j’ai réhydraté au bout d’une semaine avec l’huile de noix de coco (l’odeur gourmande du bounty et l’efficacité du truc par rapport aux machins que je payais bien plus cher !!) et je pense que la couleur du henné a un peu viré (ou peut-être que la première application henné tient moins bien?).
    Du coup, tu fais comment pour réhydrater tes cheveux après une application henné?
    Bonne continuation et encore merci.

    • Wicked in beauty dit :

      Oh je suis super contente que tu ais pu te lancer grâce à mon article !
      Pour répondre à ta question, si ton henné a dégorgé c’est parce que tu avais une coloration chimique en dessous (et parce que c’était ton premier henné aussi, il tient moins bien). Fais peut être dégorger ta colo chimique avec un masque à l’argile verte et tu verras le henné tiendras beaucoup mieux !
      Sinon pour les soins, moi j’alterne masque à l’huile de coco et masque à l’huile d’argan ça marche super bien surtout que j’ai les cheveux secs de base… Ce qui marche bien également c’est le henné neutre, je n’ai jamais essayé mais une amie le fait et elle adore !
      J’espère t’avoir aidé en tout cas, tu me raconteras ton évolution capillaire ! 🙂

      • myriam dit :

        Ouais, c’est peut-être la coloration chimique car les zones concernées sont celles qui avaient reçues le + de coloration. Mais je m’en sors bien, j’avais peur du vert! Je pense qu’il est peut-être trop tard pour dégorger cette colo chimique maintenant que le henné est posé?
        Merci pour le tuyau, je vais acheter de l’huile d’argan!!
        Oui, j’aurais pu commencer par du henné neutre mais je voulais avant tout changer de couleur (oublié le châtain blond moche!).
        A bientôt 🙂

  3. Léaa dit :

    Coucou !
    J’ai lu ton article et j’ai bien envie moi aussi de tenter l’aventure henné ! 🙂 j’adore la coloration que tu as obtenu !
    Comme je connaissais avant le produit comme peinture decorative pour les mains j’ai fais des petites recherches sur ce que ca donnait dans les cheveux et j’ai vraiment eu envie d’essayer, de plus que c’est une coloration naturelle et je n’avais pas envie d’abimer mes cheveux ! Mais j’ai un peu peur que si ca ne me plaise pas , je n’arrive pas à enlever la couleur 😛 2
    Enfin bref merci pour cet article, je go faire ma « tambouile » 😉

    • Wicked in beauty dit :

      Oh c’est trop gentil ! Je suis ravie d’avoir pu t’aider dans cette aventure qu’est le henné ^^
      Pour tes craintes pour l’enlever, et bien pour tout te dire aujourd’hui je n’ai plus de henné sur mes cheveux (vu ma longueur c’était impossible pour moi de refaire la tambouille et tout régulièrement). Pour l’enlever j’ai fais dégorger à plusieurs reprises avec du lait de coco et de l’argile verte et ça marche super bien ! J’ai pu me faire une coloration sans ammoniaque dessus sans problème 🙂
      J’espère que le résultat te plaira, bisous !

      • Léaa dit :

        D’accord, d’accord ! je suis rassurée alors 😉
        Le résultat me plait beaucoup, c’est vraiment ce que je recherchais ! En tout cas merci pour tes indics et conseils ! 🙂

  4. garance dit :

    merci pour tout les conceilles, je m’en fait un demain et j’avait trés peur de resembler à poil de carrote mais tu m’a rassure !

    J’ai juste une derniere question, je sais qu’il y a plusieurs sorte de henné, et je voulajs savoir le quel tu avais pris, voila gros bisou ❤

    • Wicked in beauty dit :

      Coucou ma belle, j’ai pris du henné de Shiraz trouvable dans n’importe quel magasin bio normalement 🙂 Tu devrais trouver tous les détails dans mon article Partie 1 sur le henné. J’espère t’avoir aider ! Tu me diras le résultat de ton expérience capillaire 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s